- Acteurs -

Cédric, Stéphanie et Manu

Cédric, Stéphanie et Manu

… Emmanuel :

« Sensible à une certaine esthétique et synergie des hommes et la nature…

…  j’aime réaliser mes rêves après les avoir fait mijoter à feu vif dans mes nombreuses nuits agitées sans sommeil…

…  j’aime connaître l’autre en me rapprochant de ses envies, de ses passions, de son caractère…

…  j’aime laisser faire certaines forces de la nature et surfer sur le moment présent….

Pourquoi ce métier tardif de paysan BIO ? … eh bien, c’est simple, il permet de réaliser une partie de mes rêves.

…Stéphanie :

 » Difficile exercice que de parler de soi… mais il mérite de s’y attarder pour y puiser l’essence même de ce projet « pain »…

Au fil des années, je me rends compte que le point commun de toutes mes expériences passées et ce qui me passionne, ce sont toutes ces choses qui tournent autour du goût… les saveurs créées par l’artisan, les produits qui racontent une histoire, un terroir, un savoir-faire, ceux qui procurent des émotions et que l’on partage autour de la table….

Et voilà, à force de tourner autour,  j’y suis, c’est ce que je veux faire… produire à mon tour… acquérir la noblesse d’un savoir-faire et créer des saveurs qui me ressemblent…

Mais alors, pourquoi le pain ? Ca fait des années que l’idée me trotte dans la tête, longtemps que je pense à la boulangerie, à la pâtisserie aussi.  Je le dois certainement à ma Maman qui nous a nourri en faisant de chaque repas une fête, qui se terminait généralement par un gâteau,  jamais le même et toujours réussi…avec toute sa générosité, elle a su me transmettre cette envie, ce besoin de créativité et la volonté d’offrir et partager ces moments de convivialité.  

Et pour mener à bien cette idée, consciemment et inconsciemment, il m’a fallu cheminer, faire des rencontres, vivre d’autres belles aventures, avoir d’autres projets pour enfin aboutir à celui-ci, qui prenait tout son sens, caractérisé par sa cohérence avec mes convictions profondes, l’opportunité familiale qui s’offrait et la complémentarité de chacun de nous.

Hier j’étais en quête de sens. Aujourd’hui,  je choisis de ne pas vivre de regrets et de confronter mes rêves à la réalité pour redonner sa place à l’essentiel ».

 

…Cédric :

« Est il possible de mettre en application mes idéaux
Quand «  Écologie », « Social », « Travail », et « Art » ne sont que des mots ?
Dans « Agriculture » il y a « Culture », je le sens, je le sais
Résonne en moi les mots de Franck Lepage et la SCOP du Pavé*
Paradoxe du mot « Ferme » qui, ici, n’a jamais été aussi « ouvert »
Aventure du Mont d’Or et lui offrir mes plus beaux bouquets de nerfs »

* http://www.scoplepave.org/

 

 

- sur le même sujet -

Ethique

  Avec des objectifs, envisagés à court ou moyen terme, tels que... --  100% en agriculture biologique sous le label "Biocohérence", --  100% de la production destinée à l'alimentation humaine, à l'exception de la luzerne, [...]

lire la suite

Lieu

  La ferme est constituée d'une centaine d'hectares dont la moitié représente un seul ilot d'un peu plus de cinquante hectares autour des maisons et hangars. Cette opportunité permet de travailler de manière cohérente à l'organisation du [...]

lire la suite

Objectifs à 10 ans

2011 - 2020, une décennie de chantiers à ouvrir …   Pour se donner une plus grande lisibilité dans notre projet, nous avons travaillé à la définition d'objectifs à atteindre sur un pas de temps de dix ans.  Dix « petites » années [...]

lire la suite

Histoire de la ferme…

  Comprendre les lieux avec un peu d'histoire... A l'image de nombreuses fermes de l'Aunis, la ferme du mont d'Or a rencontré de nombreux changements d'orientations... au gré des évolutions des besoins agricoles, du potentiel du [...]

lire la suite